ensclin

Les fiches d'enseignement clinique sont destinées à l'usage des étudiants, mais aussi aux personnes de référence dans les différents établissement ( encadrement, responsables, etc.).

Les fiches font partie intégrante du Portfolio.

 

 

Fiches pour télécharger:

 

 

  • Référentiel de compétence soins intensifs: télécharger ici
  • Référentiel de compétences anesthésie: télécharger ici
  • Référentiel de compétences pré-hospitalier: en construction

 

 

Il permet à l'étudiant à prendre une part active dans le choix des situations cliniques et aux responsables / référent clinique d'attribuer à l'étudiant des situations cliniques "non-vécues".
 Le relevé doit être mis à jour après chaque enseignement clinique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'enseignement clinique n'est pas un stage, mais.....

L'enseignement clinique, c'est ....

 

L’enseignement clinique est un enseignement qui va permettre l’intégration, l’utilisation et la mise en application de toutes les connaissances théoriques dans le but de prendre soin du malade dans sa globalité et de donner des soins de qualité.

 

Il est donc un enseignement de raisonnement, de réflexion, de remise en question, de recherche…

 

C’est également la seule possibilité pour l’enseignante de se rendre compte de l’attitude, du comportement de l’étudiant vis à vis du patient, de sa manière de le prendre en charge, de l’inclure au centre de ses préoccupations, de le traiter en partenaire de soins.

 

Ce n’est pas seulement une application de techniques de soins mais bien une prise en charge globale de la personne soignée tant au niveau physique, psychologique, que social, sans oublier la famille.

 

Dés lors, il faut bien distinguer "faire un stage" et "être en enseignement clinique".

 

L'enseignement clinique a comme objectif l'acquisition de compétences:

 

  • La compétence:

 

La compétence est l’ensemble des ressources ( connaissances, savoir-faire, aptitudes, capacités ) mobilisées par une personne dans une situation de travail particulière, qui lui permettent de faire face aux situations professionnelles auxquelles elle est confrontée.


 

Plusieurs dimensions distinguent la compétence de l’activité :

  • une dimension « valeur » : ce qui est fait est pertinent,adapté,efficace…

  • une dimension stratégique : elle renvoie à la manière dont quelqu’un va s’y prendre pour résoudre un problème.

 

Les caractéristiques d'une compétence ( Xavier Rogiers )

retenu par le groupe PRACLI

 

  1. Mobilisation d'un ensemble de ressources

 

Tout d'abord la compétence fait appel à la mobilisation d'un ensemble de ressources : des connaissances, des savoirs d'expérience, des schèmes, des automatismes, des capacités, des savoir-faire de différents types, etc.

 

  1. Caractère finalisé

 

Une deuxième caractéristique de la compétence, est que, dans la compétence, cette mobilisation ne se fait pas gratuitement, fortuitement, mais ces activités décontextualisées n'ont d'efficacité que si elles sont réinvesties dans de nouvelles activités globales en contexte, c'est-à-dire en nouvelles activités fonctionnelles." La compétence est donc finalisée : elle a une fonction sociale, une utilité sociale, l'expression "fonction sociale" étant prise dans le sens large du terme, dans le sens de "porteur de sens" pour l'élève. Les ressources diverses sont mobilisées par l'élève en vue d'une production, d'une action, de la résolution d'un problème qui se pose dans sa pratique scolaire ou dans sa vie quotidienne, mais qui, en tout état de cause, présente un caractère significatif pour lui.

 

  1. Lien à une famille de situations

 

La troisième caractéristique tient au fait que cette mobilisation se fait à propos d'une famille bien déterminée de situations. Il est important de choisir une famille de situations qui soit clairement identifiable à travers quelques paramètres. S'il n'y avait qu'une situation dans laquelle on exerçait sa compétence, le fait d'exercer sa compétence serait de la reproduction pure et simple. À l'opposé, définir une compétence à travers un spectre trop large de situations ne permettrait pas de prononcer la compétence de quelqu'un à un moment donné.

 

Exemples de compétence "Conduire une voiture en ville." Les situations sont les types de parcours différents, à des moments différents, avec des conditions atmosphériques différentes, avec des densités de circulation différentes, etc.

 

De façon plus générale, l'analyse d'un texte, à la lumière d'une théorie littéraire, et en mobilisant un outillage conceptuel donné n'est pas une compétence à proprement parler. En revanche, ce qui est une compétence, c'est de mobiliser un ensemble de connaissances et de capacités (dont la capacité d'analyser un texte) pour:

  • préparer et présenter un exposé oral qui mobilise l'analyse d'un texte, appartenant à une catégorie donnée de textes (par exemple, dont on a donné une limite dans le temps et/ou dans l'espace, ou par rapport à des auteurs donnés, ou par rapport à un niveau de difficulté ou d'abstraction du texte)
  • rédiger un texte personnel

 

  1. Caractère souvent disciplinaire

 

Une quatrième caractéristique est liée à la précédente. Alors que les capacités ont un caractère transversal, les compétences ont souvent un caractère disciplinaire. Cette caractéristique découle du fait que la compétence est souvent définie à travers une catégorie de situations, correspondant à des problèmes spécifiques liés à la discipline, et dès lors directement issues des exigences de la discipline.

On ne peut cependant pas généraliser, et affirmer qu'une compétence a toujours un caractère disciplinaire. Ce serait dénaturer la réalité. Certaines compétences ont un caractère transdisciplinaire. Mais un plus grand nombre encore ont un caractère "adisciplinaire", comme par exemple la compétence de conduire une réunion avec des collègues de travail, ou encore celle de conduire une voiture en ville.

 

  1. Évaluabilité

 

Autant une capacité n'est pas évaluable, autant une compétence est évaluable, puisqu'elle peut se mesurer à la qualité de l'exécution de la tâche, et à la qualité du résultat.

 

 

  • L'indicateur:

 

Les indicateurs sont les éléments concrets, observables, quantitatifs ou qualitatifs permettant d’apprécier, selon le cas, dans quelle mesure un objectif est atteint, ou si la performance attendue a été réalisée ou encore si la technique utilisée est maîtrisée. L’indicateur est l’élément observable qui valide la maîtrise de la compétence.

 

 

 

 

 

 

Salle de simulation

Copyright © All Rights Reserved